responsAbility présente une étude consacrée à la culture du café issu du commerce équitable du Costa Rica

Zurich, le 29 janvier 2013 – responsAbility, l’un des leaders mondiaux en gestion dans le domaine des placements ayant un impact sur le développement, identifie les trois domaines clés d’un développement réussi dans le secteur de l’agriculture durable via une étude consacrée à la culture du café au Costa Rica : un environnement favorable, des organisations de producteurs fortes et un accès au financement. Selon l’étude, les investissements dans le commerce équitable ne sont pas seulement intéressants sur le plan financier; ils améliorent aussi les conditions de vie de petits cultivateurs dans les pays en voie de développement.

Chaque jour, deux milliards de tasses de café sont consommées dans le monde. Le produit brut est principalement produit par 25 millions de petits cultivateurs dans plus de 50 pays en voie de développement. La grande majorité d’entre eux vit dans la misère, en dépit de la forte demande mondiale pour leur production. Le commerce équitable doit permettre de libérer le potentiel de ces exploitants et d’améliorer leur qualité de vie.

Le Costa Rica est l’exemple même d’un développement réussi du secteur du café : ici, les petits exploitants dégagent des revenus plus importants que la plupart de leurs homologues dans d’autres régions du monde. L’étude responsAbility, « Café issu du commerce équitable du Costa Rica : l’histoire à succès des petits exploitants », analyse les éléments qui sont à la base du succès au Costa Rica.

Les économistes de responsAbility ont identifié trois domaines clés de réussite : 1) un environnement favorable servi par une politique sectorielle largement étayée, une règlementation transparente, un travail de recherche efficace et une focalisation sur la productivité et la qualité ; 2) des organisations de producteurs fortes pour réaliser des économies d’échelle, à la gestion efficace, engendrant de moindres coûts de transaction au bénéfice des ventes et des prix ; et 3) un accès au financement, condition préalable nécessaire au fonctionnement, à la croissance et au développement réussi des organisations de producteurs.

Marco Fischer, Senior Research Analyst chez responsAbility, explique : « A l’échelle mondiale, on compte environ 40 millions de cultivateurs membres d’organisations de producteurs et souffrant d’un manque d’accès au financement. Leur besoin financier global est estimé à environ 80 milliards d’USD. Le secteur du commerce équitable présente donc un grand potentiel et offre des opportunités correspondantes aux investisseurs. Les investissements dans le commerce équitable visent donc à libérer le potentiel des petites exploitations grâce au financement.»

Contact

responsAbility Investments AG 
Ulli Janett, Media Relations
+41 44 403 06 33
ulli.janett [at] responsAbility.com

Note juridique

Ce document a été élaboré par responsAbility Investments AG. Les informations contenues dans le présent document (ci-après « informations») se basent sur des sources considérées comme fiables; toutefois, il n’y a aucune garantie quant à l’exactitude et à l’exhaustivité de ces dernières. Les informations peuvent être modifiées à tout moment sans obligation d’en informer les destinataires. Sauf mention contraire, les chiffres ne sont ni vérifiés ni garantis. L’ensemble des actions entreprises sur la base de ces informations s’effectue sous la responsabilité et au risque des seuls destinataires. Ce document est fourni exclusivement à titre d’information. Les informations ne dispensent pas la personne qui les reçoit de les juger par elle-même.